Développer son potentiel

Hypersensible, que faire ?

C’est avéré et reconnu scientifiquement, 1 personne sur 5 dans le monde serait considérée comme hypersensible ou avec une sensibilité plus développée.

Suis-je hypersensible ?

Etes-vous particulièrement sensibles aux bruits qui vous entourent ? Souvent très exigeants avec vous-mêmes? Empathiques souvent dans l’excès au point de vous oublier ? Avez-vous la hantise des séparations, ruptures (affectives, matérielles ou autre) ou encore des changements ? Vous avez besoin de calme, d’être loin des agitations ?

Alors peut-être que l’hypersensibilité vous colle à la peau. Pour en avoir le cœur net, voici 2 tests plus approfondis pour en savoir plus :

Etes-vous hypersensible ?

Suis-je hypersensible ?

L’hypersensibilité, ça se soigne ?

NON, l’hypersensibilité n’est pas un virus que l’on attrape. Et NON, ce n’est pas contagieux. Encore NON, l’hypersensibilité n’est pas un truc de fille !!

Nous sommes hypersensibles dès la naissance. C’est une caractéristique de notre personnalité. On apprend à vivre avec tout simplement.

Enfin facile à dire mais plus difficile à vivre au quotidien.

Faire de son hypersensibilité une force

Peut-être que vous avez l’impression que l’hypersensibilité vous gâche la vie. Vous ne voyez pas l’avantage que peut vous apporter l’hypersensibilité dans votre quotidien. Et pourtant, vous pouvez faire de cette « difficulté » une véritable force.

L’hypersensibilité, malgré ce que nous pouvons en penser est un atout qu’il faut s’approprier au quotidien.

Des surdoués de l’empathie

L’empathie est définie comme la faculté intuitive de se mettre à la place des autres, de percevoir ce que l’autre ressent (Larousse).

Pour les personnes dites hypersensibles, elle est votre qualité première. Alors exploitez la au maximum en choisissant par exemple un métier qui vous correspond véritablement. Ou encore en utilisant cette merveilleuse qualité au service des autres (bénévolat, milieu associatif…).

L’empathie n’est pas une qualité facile à travailler, mais pour les hypersensibles elle est généralement innée. On dit des personnes hypersensibles qu’elles sont comme des éponges car elles ont tendances à absorber les émotions de l’autre. Alors attention à bien reconnaitre ses limites.

Reconnaitre ses limites

A absorber les émotions d’autrui et gérer ses propres émotions on arrive à saturation. Voilà pourquoi il est très important de bien se connaitre et savoir où poser ses limites.

Il y a des moments où les émotions débordent… il faut savoir dire NON ! Reprendre le dessus, évacuer le trop plein pour pouvoir aller de l’avant.

Vivre sereinement en étant hypersensible

Il est possible d’allier Hypersensibilité et sérénité. Comment ? En s’écoutant et en apprenant à détecter quelles situations impactent notre sensibilité. L’idéal est de pouvoir adapter son rythme de vie, son environnement à sa sensibilité mais ce n’est pas toujours réalisable. Alors voici les quelques conseils utiles pour un quotidien plus serein.

1. Besoin de calme ?

La foule, le bruit vous oppresse rapidement ? Alors accordez vous des pauses avec vous-mêmes. Prenez le temps de vous isoler pour recharger vos batteries. Et prenez rendez-vous avec vous même pour vous recentrer, évacuer les émotions. Parfois quelques minutes suffisent pour se reconnecter à soi et retrouver le calme intérieur : yoga, méditation, relaxation …. chacun sa méthode.

Au bureau, à l’école, lors de grands rassemblements, prenez des pauses en vous éloignant ne serait que quelques minutes loin du bruit ambiant. Prenez votre pause café à l’écart ou profiter des pauses entre les cours pour prendre un peu l’air quelques minutes par exemple.

2. Ecouter son corps

Pour faire un break et connaitre ses limites rien n’est plus efficace que d’écouter son corps. Prendre le temps d’écouter son corps. Le corps nous parle et sait ce dont nous avons besoin, bien plus que notre esprit.

3. Exprimer ses émotions

Pour évacuer le trop plein d’émotions, il nous faut les exprimer. Nous vivons dans une société où il souvent mal vue d’exprimer ses émotions. On n’ose pas par peur d’être jugé, rejeté, ou encore on se sait pas comment les exprimer car on a pas appris à le faire !

Et pourtant les émotions non exprimées provoquent de la souffrance, des maux.

Faire parler son âme d’enfant

Arrêtons de nous mettre la pression, de se prendre au sérieux ! Accordons nous des moments d’insouciance, de bonheur simple.

La dernière astuce que je souhaite te partager et non des plus simples c’est de garder son âme d’enfant. Mais comment faire ? Qu’est ce que cela veut dire exactement ?

Arrêtons de se mettre la pression, de se prendre au sérieux. De tout prendre au pied de la lettre. Stop au jugement ! Nous sommes tous différents et c’est cela qui fait toute notre richesse. Acceptons nous comme nous sommes sans prise de tête.

Observez les enfants jouer ensemble … ils sont juste là, dans le moment présent. Sans jugement de l’autre, sans honte de ce qu’ils sont. Aussi sans retenue de leurs émotions. Et sans peurs du regard de l’autre. L’enfant est lui tout simplement et naturellement.

Pour plus d’astuces et de conseils pour un quotidien plus serein, rendez-vous sur mes réseaux sociaux :

Facebook  /  Instagram / Pinterest / YouTube

error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suis moi sur les réseaux

Facebook