fbpx
Articles

Idées reçues sur la méditation

Tu as peut-être une idée précise sur ce qu’est la méditation de pleine conscience. Tu te dis que ce n’est pas fait pour toi. Laisse moi éclairer 6 idées reçues sur la méditation de pleine conscience que j’entends le plus souvent.

Idée reçue n° 1 : Méditer c’est rester assis sans bouger

On a l’habitude de voir et d’entendre que méditer en pleine conscience c’est s’installer en position du lotus et ne plus bouger pendant des heures.  Et bien non, la méditation de pleine conscience peut se pratiquer n’importe où, dans n’importe quelle position. Il vous est possible de pratiquer la pleine conscience en marchant, en cuisinant, mais aussi bien sur, assis sur son fauteuil préféré.  

Idée reçue n°2 : Il faut être calme pour méditer

La pratique de la méditation est accessible à tous quelque soit notre âge, notre religion, notre tempérament. Nous pratiquons tous la méditation de pleine conscience sans le savoir ; la pleine conscience est une capacité naturelle que nous perdons malheureusement avec le stress ambiant et nos rythmes de vie effrénés. 

La pratique régulière de la méditation de pleine conscience peut par contre, avoir cet effet bénéfique de calme et paix intérieure. 

Idée reçue n°3 : Méditer c’est arrêter de penser

On ne peut pas arrêter de penser comme il n’est pas possible d’arrêter notre cœur de battre, ni notre fluctuation sanguine. Notre cerveau est conçu pour penser, c’est sa fonction. 

La méditation nous permet de nous connecter au moment présent et prendre conscience de nos pensées. Elle nous permet justement de refocaliser nos pensées, de mieux les comprendre. Il s’agit plutôt de se recentrer sur nos sensations corporelles tout en essayant d’être dans un état de «pleine conscience», c’est-à-dire en étant pleinement dans le moment présent.

Idée reçue n°4 : Méditer c’est ne plus avoir d’émotions négatives

Tout d’abord, rétablissons les choses au sujet des émotions. Il n’existe pas d’émotions positives ou négatives. Nous vivons des émotions confortables ou inconfortables. Mais elles sont toutes au même niveau de d’importance.

La méditation aide à reconnaitre ses émotions, à prendre le recul sur celles-ci, à intégrer les sensations physiques et conscientiser le pourquoi du comment de ses émotions.

La méditation nous accompagne dans l’acceptation de ses émotions et nous aide à les exprimer.

Idée reçue n°5 : Méditer c’est facile

Dès que nous changeons nos habitudes, que nous souhaitons sortir de notre zone de confort ce n’est pas chose facile. Cela demande un effort.

Alors méditer comme bien d’autres pratiques n’est pas facile. Demander à notre esprit et à notre corps de faire différemment de son habitude demande de la régularité, de l’entrainement, de la persévérance … Nous sommes sans cesse dans le « faire » mais la méditation demande « d’être » et uniquement d’être présent à ce qui est, sans jugement. Mais je vous assure que vraiment cela en vaut vraiment la peine. 

Idée reçue n°6 : c’est comme la relaxation et la sophrologie

Contrairement à une séance de relaxation ou de sophrologie qui a un objectif précis : détendre son corps, se reconnecter à ses capacités, retrouver de l’énergie, créer un espace de bien-être, la pleine conscience n’a pas d’objectif … elle tend juste à être présent sans jugement, on est dans l’observation de ce qu’il se passe dans le moment présent. 

Méditer en pleine conscience ne demande pas d’atteindre un but précis dans sa pratique, il s’agit « uniquement » d’être connecté à l’instant présent. 

Alors prêt(e) à essayer ? J’espère que ces explications vous ont aidé à y voir plus clair sur cette pratique de pleine conscience. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suis moi sur les réseaux

Facebook