fbpx
Articles

La Violence Educative Ordinaire | Dire STOP !

Avez-vous déjà entendu parlé de la VEO : La Violence Educative Ordinaire? Qu’est ce que c’est exactement ? Pourquoi évoquer ce thème sur mon blog ? Et comment agir au quotidien ? Voilà de quoi je souhaites vous parler aujourd’hui …

La Violence Educative Ordinaire

La Violence Educative Ordinaire (VEO) qu’est-ce que c’est exactement ? Pourquoi associer « ordinaire » à cette notion de violence éducative ? Nous allons détailler ensemble cette notion peut-être un peu flou, voire absurde pour certains.

Lorsqu’on parle de violence, on pense surtout à la violence physique (coups, blessures, bagarres, …) mais la violence ce n’est pas que le châtiment physique. La violence peut-être d’ordre psychologique ou verbale. On parle beaucoup et j’entends bien, de la violence faite au femmes mais aussi de la cruauté animale. Or, quand on associe la violence à l’éducation c’est de la violence faite aux enfants dont il est question. La violence éducative part du principe que l’adulte à l’ascendant sur l’enfant. L’adulte utilise la violence à titre ou au nom de l’éducation…

La violence, un peu fort comme terme ?

Pas tant que ça ! Quand je vous dit : punition, correction, fessée, chantage, claque … n’est ce pas de la violence? Pour ceux qui sont encore septiques, voici quelques définitions :

Punition : « Action de punir, d’infliger un châtiment. Accident ou malheur qui paraît être la conséquence d’une faute ».

Correction : « Réprimande, punition destinée à corriger quelqu’un ; en particulier, châtiment corporel, coups »

Fessée : « Série de coups sur les fesses »

Chantage : « Action de brandir une menace pour obtenir de quelqu’un quelque chose qu’il refuse »

Et oui, c’est bien de la violence derrière cette « éducation »!

Les types de violences par ici

En quoi est-elle Ordinaire ?

Reprenons notre Larousse : Ordinaire : « Qui est conforme à l’ordre établi, normal, courant ; habituel « .

Cette façon d’éduquer par la violence, le chantage, l’humiliation … est classée d’ordinaire car pour bon nombre d’adulte, elle est tout à fait tolérée, acceptée, normale voire même de rigueur.

Combien d’adultes ai-je entendu dire :  » je me suis pris des fessées petit et je n’en suis pas mort ! » ou encore « si on ne punit pas les enfants, ils deviendront des délinquants sans valeur de l’autorité« . Peut-être avez vous eu ces pensées. Peut-être avez-vous été éduqué de cette façon. Quoiqu’il en soit, je souhaite vous mettre en avant dans cet article que la violence dans toute ses formes n’a JAMAIS eu de valeur éducative, bien au contraire.

Que dit la science ?

Ce n’est pas moi qui le dit mais la science et les neurosciences pour être plus exacte. Depuis quelques années, un nombre croissant d’études publiées par des chercheurs (neuroscientifiques, médecins, biologistes, sociologues…) analysent et quantifient les conséquences à tous les âges des violences physiques et psychologiques, même considérées comme « légères », subies dans l’enfance. Leurs résultats, parfois étonnants, montrent comment toutes les violences infligées aux enfants ont des conséquences désastreuses tant au niveau physique que psychologique, non seulement pour eux, mais pour leur descendance. (source OVEO.org)

Voici les nombreuses conséquences des violences éducatives :

  • freine le bon développement de l’enfant (physique, psychologique)
  • augmente le risque de pathologies psychiatriques (troubles dépressifs, anxieux, des états de stress post-traumatiques, des troubles addictifs, des troubles la personnalité, des conduites à risque et des suicides, associées à des pathologies somatiques telles que des troubles cardio-vasculaires, pulmonaires, digestifs, endocriniens, immunitaires, ainsi que des risques de développer un diabète, une obésité et des douleurs chroniques)
  • développe le stress émotionnel précoce avec une atteinte neurologiques, neuro-biologiques et fonctionnelles des circuits émotionnelles et de la mémoire.
  • accroit le risque de comportement agressif de l’enfant, risque de troubles du comportements externalisés et de troubles psychiatriques, hyperactivité
  • risque plus grand de troubles cardio-vasculaires, pulmonaires, de l’immunité, d’arthrites, de douleurs chroniques et d’obésité

Pourquoi est-elle encore de mise ?

Encore beaucoup d’adultes aujourd’hui ne savent pas faire autrement qu’éduquer par la violence. Et cela pour de nombreuses raisons :

  • les émotions et les comportements des enfants sont mal compris. Beaucoup d’adultes pensent que les tempêtes émotionnelles sont des caprices, que les enfants doivent être dressés comme des petits animaux sauvages
  • l’adulte a cette position de dominant vis à vis de l’enfant. Par peur de ne pas se faire respecter, par peur que l’enfant devienne incontrôlable ou enfant-roi
  • l’adulte reproduit ce qu’il lui-même subit enfant (et il n’en est pas mort !!)
  • par méconnaissance des conséquences de cette VEO

Et si on regardait le VEO d’un autre angle

Je ne pouvais vous parler de VEO sans évoquer le merveilleux travail de l’illustratrice Fanny Vella. Elle nous offre un autre point de vue de cette violence éducative. Aurions-nous ce comportement envers un autre adulte ?

Résultat de recherche d'images pour "violence éducative ordinaire fanny vella""
illustration de Fanny Vella
Résultat de recherche d'images pour "violence éducative ordinaire fanny vella""
illustration Fanny Vella

Voici qui peut faire réfléchir… Pourquoi faire aux enfants ce que ne supporterions pas nous-même ?

Comment agir ?

Il est temps de prendre le recul nécessaire sur cette violence éducative ordinaire pour faire changer les choses. On ne changera pas le monde en 1 jour mais petit à petit si chacun de nous fait attention à son comportement vis à vis de l’enfant, de l’autre en général nous pouvons faire bouger les mentalités.

L’enfant est un être à part entière avec ses émotions, son caractère. Il n’est pas moins que l’adulte. Il est juste inexpérimenté et à soif d’apprendre. Il apprend par mimétisme. Alors quel comportement voulez-vous qu’il imite ?

Il est possible d’éduquer sans violence dans le respect de l’enfant sans pour autant qu’il devienne l’enfant-roi tant redouté.

Les alternatives aux VEO :

Sources :

www.oveo.org

www.stopveo.org

Les douces violences – livre

Les alternatives aux VEO

L’éducation positive sans pression – ebook gratuit

L’éducation Positive sans Pression

addiction bien-être cigarette cohérence cardiaque concentration developpement personnel douleurs détente enfant enfants examens fait maison famille froid haut potentiel hiver insomnie inspiration instant présent lecture livres mal maux migraines méditation nouvelle année préparation mentale recette relaxation relaxation dynamique rentrée respiration résolution sommeil sophro-conte sophrologie soulagement sport stress surdoués tabac travail troubles du sommeil émotions étudiants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suis moi sur les réseaux

Facebook