fbpx
Articles

Sophrologie à l’école

Calmez-vous !“, “Concentrez-vous!“, “Soyez bien attentifs“… comment fait-on pour se calmer ou se concentrer lorsqu’on a jamais appris ? Gérer son stress, se concentrer, avoir confiance en soi sont des apprentissages au même titre qu’apprendre à faire des multiplications. Et si on apprenait aux enfants à se relaxer et se concentrer à l’école ?

La sophrologie : une aide adaptée ?

Les enseignants et les membres des équipes pédagogiques se retrouvent confrontés à de nombreuses difficultés :

  • baisse de l’attention et de la concentration des élèves
  • stress grandissant
  • manque de confiance en soi
  • difficulté du retour au calme
  • débordement des émotions
  • hyperactivité

Pour répondre à cette problématique, de plus en plus d’établissements de tourne vers la sophrologieQue ce soit via un intervenant ou encore par leur propre moyen à travers les livres et vidéos du web. La sophrologie propose des exercices pratiques, simples, ludiques et adaptables à l’âge des élèves et à leurs capacités. Basés sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagination (ou visualisation).

Les séances peuvent être exercées en classe entière ou par petits groupes sur des thématiques différentes comme le stress, les émotions, la confiance en soi, la concentration… Elle s’avère intéressante pour les enfants souffrant de troubles “dys”, hysperactifs ou encore dit à “haut potentiel intellectuel“.

Le but des séances à l’école :

  • apprendre son schéma corporel : efficace pour les élèves de maternelles mais aussi pour les adolescents qui subisssent des changements dûs à la puberté.
  • reconnaitre et gérer ses émotions : pas facile de reconnaitre quelle émotion me traverse et surtout comment l’extérioriser correctement au sein du groupe
  • canaliser son énergie : les enfants ont une énergie débordante mais il y a un temps pour tout. Comment revenir au calme et utiliser cette énergie pour être performant ?
  • se concentrer et bien mémoriser 
  • développer sa confiance en soi
  • apprendre à se détendre : évacuer les tensions physiques et psychiques accumulées
  • s’accepter et accepter l’autre : apprendre à être dans le “non-jugement”
  • se préparer aux changements : changement de classe, de professeur, mais aussi changement d’ordre personnel (déménagement, séparation, deuil) qui ont des répercussions sur la scolarité.

Concrêtement ça se passe comment ?

Tout comme un suivi en cabinet avec un sophrologue, le but est que l’élève devienne rapidement autonome et s’approprie les exercices rapidement afin qu’il puisse les utiliser au quotidien quand il en ressent le besoin.

La durée des séances est fixée avec l’enseignant en fonction de l’âge des élèves. Les séances peuvent se pratiquer directement en classe pour les plus grands ou dans une salle aménagée type salle de motricité pour les plus petits.

De la maternelle aux écoles supérieures, la sophrologie prouve son efficacité :


Et les enseignants dans tout ça ?

Nous avons parlé des élèves et c’est vrai qu’une classe plus sereine fera automatiquement des enseignants plus sereins. Même si les exercices proposés aux enfants sont tout à fait efficaces pour les adultes, les enseignants ont des difficultés supplémentaires : le stress de la rentrée et de leurs nouveaux élèves, la pression de l’académie avec les changements de programme, être performant et concentré toute la journée en laissant de côté “ses problèmes personnels”, faire face aux élèves dits “difficiles” sans en avoir une formation adéquate, des classes surchargées et j’en passe… Les établissements scolaires deviennent de véritables petites entreprises.

Sous forme de formation de groupe ou en individuel, vous avez la possibilité d’obtenir les outils pour que l’année scolaire se fasse sous le thème de la ZEN ATTITUDE. Pour en savoir plus , c’est par ici.

 

73 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suis moi sur les réseaux

Facebook