My Zen Family

Zen à l’école

La sophrologie, la relaxation, la méditation, le yoga, des pratiques de plus en plus présentes à l’école. Quel en est l’intérêt pour les enfants et le corps enseignant ? Comment adapter ces « thérapie » au rythme et la pédagogie scolaire ? Je vais tenter de vous répondre…

Véritable atout pour les élèves et leurs enseignants

Stress, anxiété, gestion des émotions, concentration, mémoire, hyperactivité, … voilà ce à quoi sont confrontés la majorité des enseignants aujourd’hui. Les écrans de plus en plus présents dans la vie des jeunes voire très jeunes, les multiples activités extrascolaires, les tensions familiales, la pression de l’entourage… voici quelques unes des causes de ces troubles de l’attention. Malheureusement, la plupart des enseignants se retrouvent impuissants face à leur classe surchargée et ces enfants « perturbés ».

On demande aux élèves d’être attentifs, sages, concentrés mais leur a-t-on vraiment appris ? Ces différentes techniques psycho-corporelles sont un véritable atout pour les enseignants et leurs élèves.

Comment adapter ces techniques en classe ? 

Mini-séance de relaxation, exercices de respiration, postures de yoga, ou un petit cocktail de techniques, à chacun sa préférence. Le secret c’est de trouver le bon moment pour utiliser sa technique et aider les élèves à se détendre pour mieux se concentrer.

Tout comme un sportif avant une grande rencontre, le corps doit être relâché et détendu pour être plus performant. Et comme je le dis à la plupart de mes patients, on ne peut pas demander à notre cerveau d’être calme et concentré si tout le reste du corps est sous tension. Les messages envoyés sont alors contradictoires et inefficaces.

L’idéal est de mettre en place des petites séances en début d’après-midi au retour de la pause méridienne, moment où les enfants sont en phase de digestion et où la concentration est plus difficile, la plupart des enfants sont fatigués de la matinée, certains se plaignent alors de maux de tête, de ventre ou autre …
Exemple de séance en classe :

Prévoir si possible de tamiser la lumière. Les élèves peuvent se mettre à leur aises en se déchaussant par exemple, s’asseyant confortablement. Puis leur faire écouter une séance de relaxation pré-enregistrée (voir séance ci-dessous), ou encore juste les laisser respirer calmement. Si l’espace le permet, vous pouvez leur faire faire des postures de yoga pour les aider à se détendre et s’étirer ou encore des auto-massages. 5 à 10 minutes suffisent pour repartir dans une belle énergie. Le simple fait de fermer les yeux permet de se ressourcer. 

 Séance adaptée au 5 – 8 ans dans la gestion des émotions

Vous souhaitez en savoir plus sur la sophrologie-relaxation et l’intervention en milieu scolaire c’est par ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suis moi sur les réseaux

Facebook